Solidarité

COMMUNIQUE
Paris, le 15 juillet 2016

L’effroi, l’horreur, l’absurde nous assaillent, après l’épouvantable attentat du 14 juillet à Nice. Ils nous assaillent à nouveau hélas, dans une sorte de tragique répétition qui rappelle d’autres attaques et d’autres morts violentes en France et dans le monde. Le sentiment de sidération, renforcé par le contexte d’union et de fête populaire, ressurgit et nous laisse désemparés.

Nous prions pour les victimes, leurs familles et leurs proches, pour les personnes choquées d’avoir été témoins de ce massacre, pour les services de sécurité et les équipes de secours qui sont à l’oeuvre.attentats-a-nice

Nous prions également pour les responsables locaux et nationaux, qui ont la lourde tâche de réagir de manière juste, de prévenir d’autres attaques possibles, de veiller à la protection de chacun dans un Etat de droit. Dimanche, à l’occasion des cultes qui nous rassembleront, nous prierons et intercéderons encore.

La violence terroriste cherche à provoquer l’affolement en chacune et chacun, la suspicion généralisée, la surenchère des « y a qu’à » nourrie du sentiment d’impuissance, la division et la désignation des boucs émissaires.

Venu d’un tout autre contexte, cet appel porté par le prophète Esaïe nous rejoint pourtant, ici et maintenant, et nous mobilise : « votre force est dans le calme et la confiance » (Esaïe 30.15).

 

Pasteurs Thibaut DELARUELLE et Paolo MORLACCHETTI, pasteurs de l’Eglise protestante unie de Nice
Pasteure Sibylle KLUMPP, présidente du Conseil régional Provence‐Alpes‐Corse‐Côte d’Azur de l’Eglise protestante unie de France
Pasteur Jean‐Frédéric PATRZYNSKI, inspecteur ecclésiastique luthérien régional
Pasteur Laurent SCHLUMBERGER, président du Conseil national de l’Eglise protestante unie de France