Message de Pâques du pasteur Claude Baty, président de la Fédération protestante de France

« Même dans les larmes, la lumière de Pâques donne du sens à nos engagements »

En ce printemps agité, comment faire face à la multiplication des situations qui réclament notre compassion ? D’autant que ces événements éclairent crûment notre impuissance au point que la tentation du découragement et de la résignation n’est pas loin.
Certes, il y a eu des signes d’espérance ; la soif de liberté d’hommes et de femmes que nous pensions résignés est un vrai printemps. Mais en même temps combien d’appels alarmants ? L’humanité, assez courageuse pour se battre pour sa liberté, est tout aussi capable de commettre les pires atrocités. En certains lieux, le baromètre semble décidément bloqué sur malheur. La saison reste impitoyable.
Sans prétendre faire le compte des conflits, nous nous souvenons des pays d’Afrique du Nord et notamment de la Lybie, de l’Afrique noire et spécialement de la Côte d’Ivoire, du Moyen Orient et particulièrement du Liban, de la Syrie et d’Israël – Palestine. Nous n’oublions pas le Japon. Devant ces enjeux, revient inévitablement cette question : avons-nous fait ce que nous devions, ce que nous pouvions pour accompagner les uns, avertir les autres ?

Ce temps de Pâques pourrait remettre notre espérance en place. Si nous ne désespérons finalement pas des hommes, c’est parce que nous espérons vraiment en Dieu. Si Dieu a tellement aimé le monde qu’il a envoyé son Fils, comment pourrions-nous perdre espoir au point de nous retirer de ce monde ? Mais cela implique de nous laisser habiter par le Dieu de Jésus-Christ, mort et ressuscité. « Si nous travaillons et peinons c’est parce que nous avons mis notre espérance dans le Dieu vivant », écrivait l’apôtre Paul (I Timothée 4.10). Même dans les larmes, la lumière de Pâques donne du sens à nos engagements.
Touchés par les malheurs du monde, nous nous réjouissons aussi de toutes les beautés qu’il offre.
Que l’espérance de Pâques redonne vie à notre foi et à notre amour.
Chers frères et sœurs, courage ! Christ est ressuscité, son règne vient !

Pasteur Claude Baty,
président de la Fédération protestante de France

source : www.protestants.org